mardi 10 février 2015

Du rebouteux au Chaman...

Cela faisait des mois que la vie me ramenait sans cesse à un livre avec la certitude que je devais le lire sans que je comprenne pourquoi...
Quoi que je fasse et où que j'aille, ce livre revenait toujours dans ma vie...
Lorsque j'étais sur Facebook, je tombais systématiquement sur des citations extraite de ce roman. Sans que je sache pourquoi, son nom me revenait en tête en plein milieu de la journée alors que j'étais occupée à totalement autre chose...
J'en entendais parler à la radio sans écouter d'émissions littéraires... Découvrais des encarts dans les magasines...

Il était partout ! Mais je refusais  de voir et d'écouter les signes car  le titre de ce livre était à mes yeux rédhibitoire ...



Je n'avais lu qu'un seul livre de Monsieur Coelho (L'alchimiste), mais il m'a tant emporté avec lui que je souhaitais en découvrir d'autre, et si toutes les extraits que j'avais pu lire sur les réseaux sociaux me poussaient fortement à lire "Les guerriers de la lumière" ou "Le manuscrit retrouvé",  rien ne m'attirait dans "L'adultère"... Rien si ce n'est tout ce qui m'entourait !

Eh ! J'aime "mon Chaman Grincheux" depuis près de 20ans et si il y a bien quelque chose de totalement inconcevable à mes yeux c'est bien l'adultère...  Alors pourquoi devrais-je lire un livre à son effigie ?
Et pour autant je savais au plus profond de moi que sa lecture m'apporterait quelque chose d'important... Alors j'ai cessé de faire ma tête de pioche et j'ai écouté et entendu.

Je me suis procurée ce livre et en ai commencé la lecture...
Sans surprise, j'étais en profond désaccord et mon incompréhension grandissait au fil de ma lecture. Je continuais néanmoins de lire, me faisant violence par curiosité de découvrir enfin en quoi ce livre était si important pour que la vie m'y renvoie sans cesse.

Et puis un soir, après des heures de lecture, en tournant une page, avant même de lire la suivante, j'eus la certitude que j'étais arrivée au bon endroit, à la bonne page et qu'il m'était inutile de continuer ma lecture au-delà...
C'était une certitude aussi forte que toutes celles qui m'avaient poussées à en arriver là.

Ravie, je me suis empressée de lire cette fameuse page, et arrivée en bas... Rien de spécial!
Enfin si... Toujours cette même certitude, doublée maintenant de celle d'être passée à coté de quelque chose d'essentiel puisque je n'avais rien compris ni rien trouvé qui puisse justifier tout cela...

Alors j'ai relu la page encore et encore, cherchant à décrypter un éventuel message subliminal, un second degré qui m'aurait échappé, en vain...
J'ai essayé de lire une ligne sur deux, un mot sur deux, j'ai tenté de décrypter des messages dans les initiales... Mais rien, je ne trouvais rien !!!
Il y était simplement question d'une rencontre avec un Chaman Cubain... "un Chaman qui ne ressemblait pas à un Chaman et que l'héroïne n'aurait jamais imaginé tel qu'il était en réalité".

Alors toujours en mode "décryptage et recherche d'un message à tout prix" me suis interrogée sur à quoi devait ressembler un Chaman? Après tout, la vérité était peut être ailleurs comme le disait si bien Mulder :)
Et comme bien souvent quand je me pose des questions, je vais chercher les réponses chez Wikipédia...

"Definition du Chaman selon Wikipédia :
Le chaman (ou shaman) est un être humain 
qui se représente comme l’intermédiaire ou 
l'être intercesseur entre l'Homme et les esprits de la nature. 
Il a une perception du monde 
que l’on qualifie aujourd’hui d’holistique /.../
Le chaman est à la fois « sage, thérapeute, 
conseiller, guérisseur et voyant ». 
Il « est » l'initié ou le dépositaire de la culture, des croyances, 
des pratiques du chamanisme, 
et d'une forme potentielle de « secret culturel ».


" Les aptitudes des chamanes sont, entre autres, 
une perception extra-sensorielle; 
des pouvoirs psychiques variables suivant les traditions
 et l'individualité du chaman (télépathie, prescience,
 vision à de grandes distances, divination...); 
en tant que psychopompe, il relie le monde des morts, l'au-delà, 
à celui des vivants par une série de transformations personnelles, 
parfois par l'emploi de substances psychotropes, 
guidés par un chaman plus ancien, 
selon une relation Maître-Disciple."



Et là...
(Je vous épargne les quelques jurons de stupéfaction...) Le choc!!!

Mais j'en connais une moi de personne qui colle tout à fait au portrait!!! Et qui venait même de me faire une démonstration stupéfiante de lien entre la vie et la mort...
Mais alors j'ai déjà eu bien du mal à lui faire admettre son statut de "rebouteux", ce coup-ci si je lui explique qu'en fait je le soupçonne plus d'être un "Chaman qui s'ignore", il risque fort d'exiger une analyse d'urine à la recherche de traces de stupéfiants :)...

Pas manqué! Après m'avoir demandé si je me droguais il m'a emmené  devant le miroir, m'a montré son reflet en me demandant à la limite de l'exaspération :
- Tu trouves vraiment que j'ai une tête de Chaman???
- Euh...
- Tu vois des plumes là quelque part ???
- Euh... non.
- Booon... Donc je ne suis pas un Chaman !!! Alors arrête tes lectures déjantées maintenant s'il te plaît et viens te coucher parce que visiblement tu as besoin de repos... 

Et pourtant il pouvait bien dire ce qu'il voulait... c'était désormais une certitude!
Il ne me restait plus qu'à lui en apporter les preuves... et je ne savais pas encore à l'époque que la Vie allait s'y atteler à mes côtés... Et ce sont toutes ces preuves que je vais vous conter au fil de ce blog...




2 commentaires:

  1. et que j'ai hâte de lire...
    Merci pour ce partage et merci de nous faire découvrir ce chemin depuis sa naissance...

    RépondreSupprimer
  2. désolée d'entrer sans prévenir, mais Dieu devait la jouer incognito dans les parages. En tout cas ton blog est aussi magnifique que rafraichissant. Je crois que je suis en train de faire une expèrience de chamanisme, moi aussi, et tirant les cartes je distingue tous les messages "audiovoyants" qui affleurent pour me donner confiance et soulager autant que délivrer la personne qui m'a été envoyée pour soulever sa foi et sa guérison. .

    RépondreSupprimer

Laissez-moi un commentaire... Après lecture il sera publié.
Pas de censure, juste de la lecture...
Pas d'autre moyen d'être informé de vos écrits si ce n'est pas sur le dernier article...
Au plaisir de vous lire...