mardi 10 novembre 2015

Accompagnement et soulagement de personnes dans la souffrance et la maladie

Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre...
Il y a des dizaines de livres dont j'ai envie de vous parler, des auteurs qui ont littéralement changé ma vie et mon regard sur le monde spirituel...Des auteurs comme Paolo Coelho, Laurent Gounelle et bien d'autres...
Mais aujourd'hui je vais vous parler de Bernard Werber et d'un livre en particulier.

Bernard, j'ai fait sa connaissance avec ses Fourmis... Et alors que mon ami qui me l'avait recommandé m'en disait le plus grand bien et m'avait vraiment donné l'envie de me plonger dans le monde incroyable de la fourmilière, je n'ai pas accroché...
J'ai essayé, j'ai persévéré, j'y suis retournée encore et encore mais non... vraiment pas.
Je compte sur les doigts d'une main les livres que je n'ai pas su terminer et celui-ci en faisait partie.
Depuis, la Vie à remis d'autres livres de Bernard sur mon chemin et je me suis réconciliée avec ses oeuvres.

Je vais vous parler d'un livre que j'ai découvert dans des circonstances bien particulières.

L'une de mes plus proches amies, Bibliothécaire et Conteuse en son état est venue passer quelques jours à la maison et a donc vécu à notre rythme...
Ce rythme où chaque jour ou presque je vais rendre visite à l'une de mes voisines en phase très avancée d'un cancer des poumons et qui souffre énormément.
Je confiais à mon amie à quel point il m'était pénible d'assister à sa souffrance sans pouvoir lui apporter mon aide.

Mon Chaman lui l'accompagne dans la maladie et est capable de soulager les crises de douleurs aigües, mais moi je me sentais bien impuissante.
Bien sûr j'ai conscience que mes visites lui apportent une bouffée d'oxygène, une petite parenthèse dans ses journées. Je sais que la maladie isole et que jour après jours les fossés se creusent entre le malade et les proches qui n'osent plus venir, qui se sentent mal à l'aise ...  Mais tout de même.
C'est si peu de chose qu'une part de moi en est frustrée de ne pouvoir faire plus.

C'est alors que mon amie m'a suggérée la lecture à voix haute.

Et voici ma réponse :
- La lecture à voix haute??? Ah oui! J'ai déjà entendu parler de ça... je sais qu'il y a des personnes qui vont dans les hôpitaux faire la lecture aux malades...
Mais euh... Ma voisine est encore capable de lire, je ne vais pas lui lire un livre quand même !!!
Et puis je n'ai jamais fait cela moi, je ne suis pas conteuse, pis je raconte mal les histoires.... les histoires, je préfère les écrire que les raconter.

Et là elle m'a répondu :
- Non tu ne vas pas lui lire "un livre", tu vas lui lire "Le livre du voyage"...
Et tu verras que non seulement ta lecture lui fera du bien au moral, mais en plus apaisera ses douleurs physiques.


J'étais dubitative et pour achever de me convaincre elle entreprit la lecture du premier chapitre du livre.
Bon d'accord, je devais bien reconnaître que ce livre avait effectivement un "petit quelque chose de vraiment différent des autres livres"!
Mais je ne me voyais pas demander à ma voisine si elle acceptait que je lui fasse la lecture...

Alors, mon amie (très connectée) m'expliqua que le voyage dont il était question dans le livre était en réalité ce que certaines personnes appelaient un "voyage astral", une "sortie du corps" et que cela permettait d'apprendre à évader son esprit d'un corps souffrant ou malade... (Ou pas d'ailleurs, mais le bénéfice en est plus grand encore dans le cas de la maladie je pense)...

Je suis donc allée voir ma voisine, le livre  sur ma tablette ( Eh j'ai l'intégrale de Bernard mais n'avais pas encore pris le temps de tout lire) et lui ai exposé les choses avec à peu près ces mots là...

- Voilà, j'ai une amie bibliothécaire et conteuse à qui j'ai parlé de toi et qui m'a suggéré de tenter une expérience ensemble toutes les deux... L'expérience de la lecture à voix haute d'un livre particulier...
Le livre du voyage. J'ai toute confiance en elle et je la crois lorsqu'elle me dit que ce livre pourrait te faire beaucoup de bien et t'aider à mieux gérer la douleur et la maladie.
Je n'ai jamais fait la lecture à personne en dehors de l'histoire du soir à mes enfants, mais si tu es prêtes à tenter l'aventure avec moi nous découvrirons ce livre ensemble.

A ma plus grande surprise, elle accepta sans ciller...

Chaque jour je vais donc lui faire la lecture une demi-heure, 45 minutes lorsque je le peux...
Je reprends le passage de la sortie du corps  avant de retourner aux paysages laissés la veille , faute de pouvoir me poser une demi journée entière...

Cette lecture a des effets apaisants sur moi, lectrice, mais je dois reconnaître que les effets sur elle et sa souffrance ont dépassés toutes mes espérances.
Jamais je n'aurais pu imaginer un tel relâchement et une telle relaxation suite à une lecture à voix haute.
Alors bien sûr je sais que le choix du livre est essentiel à un tel effet et que ce n'est pas juste la magie de ma voix qui la transporte si loin que son corps ne la fait plus souffrir mais tout de même...
C'est incroyable !

Si incroyable que je ne pouvais pas ne pas y consacrer un article...

Si vous aussi vous connaissez une personne plongée dans la souffrance, mais que vous n'êtes pas à l'aise avec la lecture à voix haute, je vous recommande vivement le livre audio.
Et celui-ci est disponible gratuitement sur youtube...
En voici le lien :





Pour ceux qui ne disposent pas forcement de wifi, des appris iphone et android permettent de télécharger dans le téléphone les vidéos pour pouvoir les visionner et écouter même sans réseau.
Applis  telles que "free download" très utiles pour les livres audios , mais aussi les interviews et conférences...

Très beau voyage à tous, et n'oubliez de partager autour de vous ce lien et ce livre aux pouvoirs incroyables car trop de personnes sont prisonnières de la douleur et de leur corps en souffrance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un commentaire... Après lecture il sera publié.
Pas de censure, juste de la lecture...
Pas d'autre moyen d'être informé de vos écrits si ce n'est pas sur le dernier article...
Au plaisir de vous lire...