jeudi 26 février 2015

Vis ma vie de "Cobaye du Chaman"...

Avoir un mari Chaman, je dois bien avouer que cela comporte pas mal d' avantages...
Mais cela signifie aussi être désignée volontaire pour toutes les expériences concernant les différentes méthodes de soin...

Alors les lecteurs de "Et si on changeait le monde" ne sont pas sans savoir que depuis quelques mois nous nous sommes lancés dans la construction d'une extension à notre "Home Sweet Home"...
Travaux exclusivement réalisés par nos 4 mains et qui occasionnent de sérieux dégâts sur nos corps fatigués...
Manipuler des chevrons et des bastaings mesurant entre 3 et 5 mètres, les scier, les visser...
Tout cela des heures et des heures par jour ont fait de moi une collectionneuse de tendinites diverses et variées !
Parmi les plus pénibles celles des bras (Wé ! Les deux parce que un seul, ça ne serait pas drôle :(
Le hic avec les tendinites des bras c'est qu'elles compriment le nerf médian occasionnant ce que mon ancien (escroc de) médecin appelait le syndrome du canal carpien (Même que lui et son confrère voulaient me charcuter les poignets alors que la compression s'effectuait dans les bras! -Récit de comment j'ai évité l'opération et guérit ICI )
Du coup, comme je ne me mets pas au repos suffisamment longtemps pour guérir complètement je suis assez handicapée par des fourmis dans les mains allant parfois jusqu'à une perte de sensibilité totale dans les doigts (exactement comme lors d'une anesthésie locale)...
Tout comme le vrai syndrome du canal carpien, ces engourdissements sont plus fréquents la nuit et me réveillent souvent plusieurs fois en quelques heures...

En gros, un truc supra-chiant pour ceux qui en souffrent et une pacotille à régler pour mon Chaman...

Sauf qu'il s'est mis en tête de tester des nouvelles méthodes de soin mais que forcément il ne peut pas  tester leur efficacité  sans avoir de retours concrets et détaillés ...
Et il ne peut pas compter sur des anonymes en pleine crise de douleur aigüe genre :
-"Bonjour madame, je vois bien que vous avez un lumbago de tous les diables et que vous êtes pliée en deux de douleur mais j'aimerais tester un nouveau soin sur vous sans avoir la certitude de son efficacité... alors qu'en vrai je pourrais vous soigner à coup sûr en quelques minutes!"



Du coup c'est bibi qui s'y colle!
Et comme afin d'avoir des éléments de comparaisons efficaces mon Chaman de mari a décidé de ne me soigner que par moitié du corps... Comme ça je peux comparer l'efficacité de ses soins par rapport aux douleurs initiales...
Voilà comment je me retrouve "à moitié guérie" au sens premier !!!
J'ai donc une main engourdie non stop et une totalement soulagé par une méthode expérimentale...

C'est aussi suite à ses tests que je me retrouve avec des délires nocturnes...
Il teste les circulation énergétique et libère des canaux dans différentes parties du corps...
Et comme c'est au coucher que je suis la plus réceptive il "joue à ça" au moment où je suis sur le point de m'endormir...lorsque mon esprit lâche prise totalement...
C'est ainsi que je me retrouve à divaguer en pleine nuit que "j'ai des rivières qui me coulent dans les bras et que je prie pour ne pas inonder le lit !"

Lui, forcément mort de rire, s'offre même le luxe de me faire chanter le lendemain pour rétablir l'équilibre dans mon corps...
Equilibre qui se monnaye en assiettes de frites ou en part de Tiramisu maison !!! Eh! Il ne perd pas le nord mon homme...

Et vous voulez connaitre sa dernière trouvaille? Accrochez-vous...

Si jamais j'ai le malheur de le contrarier très fort... Vous savez comme par exemple lui demander de se lever avant le lever du soleil, ou lui refuser une deuxième part de Tiramisu, vous voyez genre intolérable quoi ! lol
Il prend soudain son air le plus sérieux de la terre , en mode "concentration extrême" et au bout de quelques longues secondes me regarde suspicieux en me demandant si je ne ressens pas quelques démangeaisons???
Non parce que dixit, si il sait défaire les problèmes, il doit savoir les créer aussi et des hémorroïdes ce n'est pas si compliqué que ça à faire pousser ! lol

Vé-ri-di-que !!! Ca ne s'invente pas !!!

Alors? Des volontaires pour un "vis ma vie" ???



PS: à la lecture de cet article, mon mari mort de rire avoua qu'il ne pouvait même pas me demander de changer quoi que ce soit sous prétexte que ce n'était pas vrai...
Il est bien obligé de plaider coupable !




lundi 23 février 2015

Apparition à point nommé

Dans la liste des doutes de mon Chaman, il en est un qui surplombe tous les autres...

"Pourquoi des personnes s'adresseraient-elles à lui pour se faire soigner alors qu'il n'a pas fait médecine???" 

Il faut dire que mon Chaman à un superbe parcours étudiant à son actif avec 7 années d'université et tous ses examens avec mention... seulement c'est à la Fac de droit qu'il se rendait... Pas à celle de médecine!

Il n'avait de cesse de me répéter que les gens préféreront toujours aller voir un "professionnel reconnu" pour se soigner plutôt que lui...
Et moi de lui répondre que son atout à lui serait de soigner là où la médecine traditionnelle échouait...

A mes yeux, le fait de percevoir la carte lumineuse des personnes en souffrance qui s'adressent à lui, permet de poser un diagnostic plus complet qu'une simple radio...

Et puis, une ancienne amie qui m'a énormément appris dans la vie spirituelle, qui avait toutes les réponses aux questions que je me posais depuis des années, n'avait de cesse de me répéter que :

"Le maître apparaît lorsque l'élève est prêt"

Et lors de mes lectures sur "les divers chemins de vie", j'avais lu que grand nombre de thérapeutes s'interrogent voire s'inquiètent de leur futur "succès... Inquiétude à laquelle la réponse faisait écho à l'enseignement de mon ancienne amie puisque chaque fois la réponse était la même...

"Le patient apparaît lorsque le thérapeute est prêt"

Et la vie n'a pas fait mentir le dicton...

Quelques jours après avoir pris la décision d'accepter de soigner des personnes étrangères à la famille et à nos proches...
La vie nous a mis en contact avec une femme que j'appellerais Suzette pour le récit...
Suzette souffrait depuis plusieurs années de violentes douleurs cervicales ayant entrainées une immobilité du cou avec impossibilité de tourner la tête depuis des mois...
Elle avait effectué tous les examens possibles et imaginables, avait rencontré les plus grands spécialistes de la métropole, multipliait les infiltrations et les prises d'antalgiques pour soulager ses maux...

Lorsqu'elle rencontra le Chaman pour la première fois, elle vint avec un dossier médical gros comme le bottin des pages jaunes, constitué de clichés radios, scanners, IRM, scintigraphie et de leurs compte-rendus...
Elle commença à lui raconter son parcours médical maîtrisant à la perfection tout le jargon médical et voulut quelle Chaman épluche son dossier ce qu'il refusât à sa plus grande surprise.
Il répondit simplement qu'il ne souhaitait pas faire semblant de comprendre tout ce qui était écrit sur ces papiers, que seule la radio l'intéressait pour s'assurer qu'il n'y avait pas de hernie et que pour le reste il n'avait pas besoin de tout cela car il voyait très bien où se situait le problème et ce qu'il devait faire.

Suzette souffrait tant qu'elle espérait obtenir un léger soulagement suite à leur rencontre.
Habituée des manipulations de soignants, kinésithérapeutes ou rhumatologues, elle s'étonna des manipulations du Chaman qu'elle décrivait comme "pas au bon endroit... elle répétait que tous ceux qui la soignaient n'intervenaient jamais dans cette zone et que ce n'était pas là que se trouvait sa douleur"
Ce à quoi le Chaman répondit dixit: 
- "Et bien ils se sont tous gouré !!! Et c'est pour ça que la douleur ne cesse pas, moi je vois."



Une heure et demi plus tard le soulagement avait dépassé toutes les attentes de Suzette! Tant et si bien qu'elle entreprit de revoir le Chaman régulièrement afin d'atténuer ses souffrances.
Ce jour là, elle ne savait pas encore que lors de sa prochaine rencontre avec le Chaman elle parviendrait à nouveau à bouger légèrement sa tête immobile depuis tant de mois... Et que de mois en mois son état s'améliorerait au delà de tout espoir.

Le Chaman venait de réussir là où la médecine avait échoué...
Et cette réussite venait de conforter ma certitude... 
Il était fait pour cela ! Je n'en avais plus l'ombre d'un doute... 
Et la vie se chargerait de continuer de le lui prouver!!!

mardi 17 février 2015

A force de prières...

Ce soir je ne vous parlerai pas du Chaman...
Ce soir j'ai envie de vous parler de spiritualité et de prières...
Je n'avais pas prévu ce genre de récits sur ce blog... Mais pour moi aussi la vie semble parfois en décider autrement...

L'histoire que je vais vous raconter a débuté le 7 février dernier...
J'étais invitée à l'anniversaire d'une de mes proches voisines et y ai retrouvé une femme qui est devenue avec le temps une amie... Une femme qui pourrait presque être ma grand-mère, une femme que j'aime et que j'estime vraiment beaucoup.
Pour l'occasion, elle était venue accompagnée de son fils que j'appellerai Jean pour l'histoire.
Jean est un adulte d'une quarantaine d'années, polyhandicapé et donc placé depuis des années dans un établissement spécialisé situé à près de 200 kilomètres de chez nous.
Autrefois la sécurité sociale prenait en charge les transports pour que Jean puisse rentrer dans sa famille les week-ends le temps qu'une place se libère dans un établissement plus proche du domicile familial. Mais les places sont très rares dans ce genre de structures et les liste d'attentes sont interminables, dépassant parfois la dizaine d'années!!!

Il y a quasiment trois ans, sous couvert de crise économique, la sécurité sociale a stoppé les prises en charge des transports plongeant cette famille dans le désarroi.
Entre la distance et le coût des voyages, Jean n'est alors rentré chez lui plus qu'un week-end sur deux et ce sont ses parents qui durent assumer l'intégralité des transports... Soit près de 800 kilomètres sur le week-end, je vous laisse imaginer la somme de fatigue que cela représente pour des personnes qui ne sont plus toutes jeunes non plus.
Malheureusement, ce n'est pas pour autant que des établissements se sont ouverts plus proches ou que des places se sont libérées...

Et puis récemment, le père de Jean a eu de gros ennuis de santé, après la pose d'un coeur artificiel et une rupture anévrisme évitée de peu au tribut de lourdes opérations, sa santé s'est fortement dégradée.
La mère de Jean s'est alors retrouvée obligée de choisir entre les visites à l'hôpital de son mari ou de son fils alors que c'est justement dans les coups durs que la famille aurait besoin d'être réunie.

Lors de cet anniversaire, j'ai donc discuté un petit peu avec Jean, qui malgré son handicap n'en reste pas moins un adulte conscient des problèmes qui l'entoure et de l'état de santé de son papa.
Il me disait sa peine d'être si loin et de ne pouvoir de fait, être plus présent auprès de lui...

Malheureusement, je ne pouvais que me joindre à lui et partager sa peine mais mon empathie ne changerait guère les choses...
Puis, mue par un élan intérieur, je lui ai pris le bras et lui ai dit que je n'avais pas le pouvoir de faire changer les choses mais qu'il y avait une chose que je pouvais faire,  c'était prier pour qu'une place se libère pour lui au plus vite afin sa famille et lui soient très vite réunis.

Sa mère qui a entendue notre conversation fut surprise de ma réaction et alors qu'elle avait commencé à me rappeler que cela faisait des années et des années que tous les dossiers étaient remplis mais que tous étaient toujours restés sans nouvelle malgré de multiples relances la réaction soudaine de son fils nous interrompit : Il se mit à applaudir et cria presque que c'était une merveilleuse idée et que OUI! Il fallait que je prie pour lui !
Surprises d'un tel élan d'enthousiasme, sa mère finit par conclure que de toutes façons ils n'avaient rien à perdre alors que si j'avais un Dieu à prier, après tout... pourquoi pas.
Et la soirée reprit son cours....

Lorsque je suis rentrée chez moi, j'ai allumé la plus belle et la plus grande des bougies que j'avais , je l'ai disposée sur mon petit autel... dans mon petit coin d'amour (Lien ICI pour les curieux) et j'ai prié...



Je n'ai prié ni le Christ, ni Allah, ni Buddha...
J'ai prié la Vie, j'ai prié toutes les forces d'Amour, j'ai prié mes guides spirituels de venir en aide à cette famille généreuse et de les rapprocher enfin ...
Et comme j'avais l'intime conviction que mes prières étaient bienvenues mais ne suffisaient pas j'ai écrit à mes 4 amies les plus proches...
Celles qui appartiennent à la même famille d'âmes que moi.
Les seules à qui je pouvais raconter l'histoire de Jean et de sa famille et leur demander de se joindre à mes prière avec la certitude que non seulement elles accepteraient, mais qu'en plus leurs prières viendraient tellement du fond de leur coeur et du fond de leur âme qu'elles seraient équivalentes à des milliers d'autres...

Chaque jour qui s'est écoulé depuis le 7 février j'ai prié pour eux... Même avec la pire gastro de ma vie et une fièvre de cheval mes prières étaient pour eux...

Et cette après-midi j'ai appris que nos prières avaient été entendues...
Contre toute attente, une place s'était libérée dans un établissement plus proche de chez nous... un établissement 100 fois plus proche puisqu'il n'est plus qu'à 2km de nos maisons !!!
Alors qu'eux même n'y croyaient plus...
Nous, nous y avons cru tellement fort que c'est arrivé!!!

Bien sûr j'entends déjà certaines personnes répondre que c'est normal qu'après 3 ans d'attente une place se libère enfin... Ils ne verront que succession de coïncidences au fait que malgré que nous soyons sur l'une des plus grosse métropoles de France, avec un nombre largement insuffisant de structures et des listes d'attentes qui tournent d'ordinaire autour de 7 ou 8 ans, là il y ait eu une place dans l'établissement le plus proche qui puisse être et ce 10 jours seulement après que nous ayons unis nos prières pour que cela arrive...

A ces gens je répondrai simplement que

"Les coïncidences, c'est quand "Dieu" s'en mêle incognito"...

Je les renverrai peut-être vers des liens qui parlent de la loi d'attraction ou d'attractivité... Je ne pourrais pas leur en parler assez bien car je ne maîtrise pas encore le sujet mais croyez moi que je vais me documenter :)... Je leurs parlerai de la force des pensées positives et je les inviterais à reconsidérer leur jugement avec leur coeur plutôt que de chercher à rassurer leur esprit avec des mots tels que "coïncidences" ou "hasard"...

Et je leur dirai surtout d'y croire... Parce que rien n'est impossible quand on agit par amour...




dimanche 15 février 2015

"Coming Out" du Chaman

Alors si aujourd’hui  mon Chaman est connu de tous ou tout au moins du plus grand nombre et ne se cache plus…
Je dois quand même écrire que pendant près de 40 ans, il a caché avec détermination ses dons et ses perceptions à tous ses proches avec la plus intime conviction que tous le prendraient pour un dingue

Lorsque j’ai grogné (ben quoi moi aussi ça m’arrive dès fois) sous prétexte que j’étais furieuse d’avoir vécu avec lui toutes ces années sans qu’il ne m’en touche mot…
Il a eu le culot de me répondre que plein de fois il avait essayé de m’en parler mais que je ne l’avais pas écouté !
Devant l’ampleur de ma stupéfaction il précisa qu’il m’avait parlé de ses capacités en forêt et de sa « vision »...

Alors effectivement… Cela fera cet été 20 ans qu’il m’a expliqué pour la première fois qu’il était capable de se promener dans la forêt les yeux fermés sans jamais heurter un seul arbre, car il n’avait pas besoin d’avoir les yeux ouvert pour "sentir la présence des arbres »… 
Il me fit d’ailleurs à l’époque une démonstration impressionnante au coeur d’une pinède… Effectivement c’était indiscutable : les yeux bandés il évitait les troncs sans la moindre hésitation et peu importe l’endroit où je l'emmenais.
Moi j’ai toujours mis cela sur le dos d’une connexion étroite avec la nature liée à  sa petite enfance passée au coeur de la Forêt de Saint-Gobain… (et puis méa-culpa j’avoue tout, à 20 ans, je me disais qu’il tenait là un sacré plan drague… y’en avait qui jouaient de la guitare sur la plage, d’autres qui étaient magiciens, mon homme à moi avait des dons originaux mais tout autant impressionnants ;)

Une dizaine d’année plus tard il me confia être capable, toujours les yeux bandés, de dessiner un arbre, quelle forme il avait, de savoir exactement où étaient ses principales branches,  etc… Juste en apposant ses mains sur le tronc et en ressentant ce qu’il appelait son fluide, ses énergies… 
Une fois encore la démonstration était indiscutable mais à mes yeux toujours imputable au lien étroit qu’il entretenait avec la forêt… 
Je ne pouvais m’empêcher de penser que la pauvre citadine que j’étais avais vraiment un lien de rompu avec la nature et que 20 années à vivre au milieu du béton avaient laissé des sacrés séquelles sur mes perceptions!

Mais cela ne représentait pas à mes yeux des aveux...

Alors il me rappela ces soirs, où en allant nous coucher il était capable de me voir dans la nuit
Effectivement, il y a des soirs où en se couchant dans l’obscurité, alors que je cherchais à l’embrasser sur la bouche pour lui souhaiter une bonne nuit, je finissais par embrasser son oreille ou son front…ou ses cheveux… Enfin bref, 9 fois sur 10 je n’étais pas au bon endroit!
Et lui s’amusais avec son doigt à me pointer les parties de mon corps, se moquant gentiment de ma maladresse… Il était capable dans l’obscurité la plus totale dépointer précisément chaque partie de mon visage et ce peu importe la position dans laquelle je me trouvais…Il me répétais juste « moi je te vois"!
Maintenant, sachant que ma vision nocturne est absolument pitoyable et que même dans la pénombre je suis quasiment aveugle, j’ai toujours pensé que lui avait une très bonne vision de nuit… Je ne sais pas moi... qu’il avait été un chat dans une vie antérieure et qu’il en avait gardé la vision… 
Ben quoi ? C’est bien plus probable qu’une puce à vision infra-rouge implantée dans la rétine…
Et puis il s’était bien gardé de me dire à l’époque que si il le voulait il était capable de percevoir de moi "une carte lumineuse extrêmement détaillée » lui permettant de me percevoir entièrement dans l’obscurité !!! Ca , ça m’aurait mis la puce à l’oreille… 
Je ne savais pas que quand il me disais « Je te vois » J’avais quasiment droit à un remake prémonitoire d’Avatar.


Non parce que entre un mari connecté à la nature avec une bonne vision nocturne et un Chaman doté de perceptions extra-sensorielles et capables de guider les âmes dans l'au-delà, y'a quand même un monde non ? 

Et si moi j'écris "un monde" pour lui il n'y avait qu'un fossé... Mais un fossé à infranchissable à ses yeux...

Un fossé rempli de peurs...
La peur d'être rejeté, d'être pris pour un fou (enfin je veux dire plus que d'ordinaire :), la crainte de ne pas être cru ni entendu...
Et puis il y avait cette certitude qu'il a toujours d'ailleurs  et qui est celle de penser que tout le monde à ces capacités en soi alors il ne voyait pas l'intérêt d'en parler si les autres ne faisaient pas l'effort  d'écouter et de voir tout ce que lui à la chance de percevoir...

Sauf que moi je ne voyais pas cela sous cet angle !
Moi je suis intimement persuadée que si la vie lui a offert ces dons il a comme un "devoir de partage"...Et je n'ai plus eu l'ombre d'un doute le jour où je l'ai vu dispenser son premier soin... Mais ça c'est une autre histoire... que je vous  raconterai... Promis, mais un autre jour.

Revenons sur le "coming out"...
Ma force de persuasion eut raison de ses réticences  et à sa plus grande surprise il reçut un accueil si bon, même de ceux dont il redoutait le plus les réactions tels que la famille proche ou le voisinage qu'il finit par se dire qu'en fait c'était tout le monde qui était complètement dingue!!!

Les soirs de doutes et de remises en questions il ne cessait de répéter que si personne ne trouvait curieux qu'il soit capable de soigner les gens alors qu'il n'avait pas fait médecine et que tout le monde trouvait merveilleux qu'il ait ces dons et qu'il décide enfin de les partager il y avait encore un monde entre l'acceptation des proches et le fait que des personnes lui confient réellement leur santé...

Alors il se répétait comme pour s'en convaincre que de toutes façons personne ne lui demanderait jamais rien et que la vie continuerait comme avant...

Mais une fois encore, la vie en décida autrement...

samedi 14 février 2015

Saint-Valentin de Chaman...

Aujourd'hui, pas de Chronique...  ( Demain la Chronique .... Promis :)

Aujourd'hui c'est la Saint-Valentin... La fête de l'amour !
Commerciale ou pas... Je n'ai pas envie de soulever le débat, je m'en fiche... L'occasion de fêter l'amour, ça ne se refuse pas :)

Et comme chaque année, le journal régional et ses milliers de lecteurs sont témoins de notre amour...

Alors comme toute la région Nord est déjà au courant, je profite du blog pour diffuser plus largement nos messages d'amour.... Je ne suis plus à quelques lecteurs près!


(Oui alors Madame Irma est l'un de mes petits surnoms 
lié à quelques "capacités  ésotérico-mystiques" :)

Et cette année, mon petit mari a donné dans le Sobre pour l'intitulé... C'est ma faute, je suis rentrée plus tôt que prévu alors qu'il était en train d'enregistrer son message sur Internet.. Du coup il n'a pas eu le temps de personnaliser le message ;)







Et à tous mes lecteurs, qu'ils soient amoureux ou pas... en cette fête de l'amour, j'offre cette petite photo que vous pouvez imprimer  en double cliquant dessus si vous le souhaitez...
Belle Journée d' Amour à tous :)



vendredi 13 février 2015

La "Théorie du Canard" appliquée au Chaman...

N'allez pas chercher sur Google la Théorie du Canard, je ne pense pas qu'elle existe...
Enfin si elle existe!
C'est juste qu'elle n'est pas encore référencée car c'est ma soeur qui l'a inventée un soir de délire et depuis, toute la famille l'a adoptée...

Cette théorie... aussi baptisée "Théorème du canard" me sert très souvent à clouer le bec de mon Chaman lorsqu'il est en pleine crise identitaire et qu'il bougonne des trucs du genre :
"Fous moi la paix... Chuis pas Chaman d'abord !!!" - parce que oui, ça lui arrive... régulièrement même !!! Et croyez-moi... faut le supporter dans ces moments-là !

Alors, ces jours là j'ai vite fait de lui rappeler le Théorème Familial...



" Lorsqu'un animal à des plumes et des pattes palmées comme un canard, qu'il marche comme un canard et fait "coin-coin" comme un canard... Y'a quand même de fortes chances que ce soit un canard!!!"

J'en déduis donc que tout comme l'histoire du canard, si ...

"Il a des perceptions  extra-sensorielles comme les Chamans, qu'il soigne avec les plantes comme les Chamans, qu'il guide les âmes dans le monde de l'au-delà comme les Chamans et qu'il possède la spiritualité des Chamans... Y'a quand même de fortes chance qu'il soit un Chaman!!! "

Alors il n'est pas implacable ce Théorème ???

mardi 10 février 2015

Du rebouteux au Chaman...

Cela faisait des mois que la vie me ramenait sans cesse à un livre avec la certitude que je devais le lire sans que je comprenne pourquoi...
Quoi que je fasse et où que j'aille, ce livre revenait toujours dans ma vie...
Lorsque j'étais sur Facebook, je tombais systématiquement sur des citations extraite de ce roman. Sans que je sache pourquoi, son nom me revenait en tête en plein milieu de la journée alors que j'étais occupée à totalement autre chose...
J'en entendais parler à la radio sans écouter d'émissions littéraires... Découvrais des encarts dans les magasines...

Il était partout ! Mais je refusais  de voir et d'écouter les signes car  le titre de ce livre était à mes yeux rédhibitoire ...



Je n'avais lu qu'un seul livre de Monsieur Coelho (L'alchimiste), mais il m'a tant emporté avec lui que je souhaitais en découvrir d'autre, et si toutes les extraits que j'avais pu lire sur les réseaux sociaux me poussaient fortement à lire "Les guerriers de la lumière" ou "Le manuscrit retrouvé",  rien ne m'attirait dans "L'adultère"... Rien si ce n'est tout ce qui m'entourait !

Eh ! J'aime "mon Chaman Grincheux" depuis près de 20ans et si il y a bien quelque chose de totalement inconcevable à mes yeux c'est bien l'adultère...  Alors pourquoi devrais-je lire un livre à son effigie ?
Et pour autant je savais au plus profond de moi que sa lecture m'apporterait quelque chose d'important... Alors j'ai cessé de faire ma tête de pioche et j'ai écouté et entendu.

Je me suis procurée ce livre et en ai commencé la lecture...
Sans surprise, j'étais en profond désaccord et mon incompréhension grandissait au fil de ma lecture. Je continuais néanmoins de lire, me faisant violence par curiosité de découvrir enfin en quoi ce livre était si important pour que la vie m'y renvoie sans cesse.

Et puis un soir, après des heures de lecture, en tournant une page, avant même de lire la suivante, j'eus la certitude que j'étais arrivée au bon endroit, à la bonne page et qu'il m'était inutile de continuer ma lecture au-delà...
C'était une certitude aussi forte que toutes celles qui m'avaient poussées à en arriver là.

Ravie, je me suis empressée de lire cette fameuse page, et arrivée en bas... Rien de spécial!
Enfin si... Toujours cette même certitude, doublée maintenant de celle d'être passée à coté de quelque chose d'essentiel puisque je n'avais rien compris ni rien trouvé qui puisse justifier tout cela...

Alors j'ai relu la page encore et encore, cherchant à décrypter un éventuel message subliminal, un second degré qui m'aurait échappé, en vain...
J'ai essayé de lire une ligne sur deux, un mot sur deux, j'ai tenté de décrypter des messages dans les initiales... Mais rien, je ne trouvais rien !!!
Il y était simplement question d'une rencontre avec un Chaman Cubain... "un Chaman qui ne ressemblait pas à un Chaman et que l'héroïne n'aurait jamais imaginé tel qu'il était en réalité".

Alors toujours en mode "décryptage et recherche d'un message à tout prix" me suis interrogée sur à quoi devait ressembler un Chaman? Après tout, la vérité était peut être ailleurs comme le disait si bien Mulder :)
Et comme bien souvent quand je me pose des questions, je vais chercher les réponses chez Wikipédia...

"Definition du Chaman selon Wikipédia :
Le chaman (ou shaman) est un être humain 
qui se représente comme l’intermédiaire ou 
l'être intercesseur entre l'Homme et les esprits de la nature. 
Il a une perception du monde 
que l’on qualifie aujourd’hui d’holistique /.../
Le chaman est à la fois « sage, thérapeute, 
conseiller, guérisseur et voyant ». 
Il « est » l'initié ou le dépositaire de la culture, des croyances, 
des pratiques du chamanisme, 
et d'une forme potentielle de « secret culturel ».


" Les aptitudes des chamanes sont, entre autres, 
une perception extra-sensorielle; 
des pouvoirs psychiques variables suivant les traditions
 et l'individualité du chaman (télépathie, prescience,
 vision à de grandes distances, divination...); 
en tant que psychopompe, il relie le monde des morts, l'au-delà, 
à celui des vivants par une série de transformations personnelles, 
parfois par l'emploi de substances psychotropes, 
guidés par un chaman plus ancien, 
selon une relation Maître-Disciple."



Et là...
(Je vous épargne les quelques jurons de stupéfaction...) Le choc!!!

Mais j'en connais une moi de personne qui colle tout à fait au portrait!!! Et qui venait même de me faire une démonstration stupéfiante de lien entre la vie et la mort...
Mais alors j'ai déjà eu bien du mal à lui faire admettre son statut de "rebouteux", ce coup-ci si je lui explique qu'en fait je le soupçonne plus d'être un "Chaman qui s'ignore", il risque fort d'exiger une analyse d'urine à la recherche de traces de stupéfiants :)...

Pas manqué! Après m'avoir demandé si je me droguais il m'a emmené  devant le miroir, m'a montré son reflet en me demandant à la limite de l'exaspération :
- Tu trouves vraiment que j'ai une tête de Chaman???
- Euh...
- Tu vois des plumes là quelque part ???
- Euh... non.
- Booon... Donc je ne suis pas un Chaman !!! Alors arrête tes lectures déjantées maintenant s'il te plaît et viens te coucher parce que visiblement tu as besoin de repos... 

Et pourtant il pouvait bien dire ce qu'il voulait... c'était désormais une certitude!
Il ne me restait plus qu'à lui en apporter les preuves... et je ne savais pas encore à l'époque que la Vie allait s'y atteler à mes côtés... Et ce sont toutes ces preuves que je vais vous conter au fil de ce blog...




vendredi 6 février 2015

Rebouteux : Première épreuve... Du feu!!!

C'était un matin quelques jours après notre visite de la librairie et le choix du statut de "rebouteux"...
Un matin ordinaire où il faisait peut-être un petit plus froid que les autres puisque j'ai allumé le feu dès le matin alors que d'habitude nous attendions la fin de matinée, voire carrément la fin de journée si la température ne descend pas en dessous de 15 degrés...
Une fois la flambée bien lancée avec le petit bois réduit à l'état de braise, j'étais sur le point d'enfourner une énorme bûche lorsqu'elle m'a échappée des mains et que ma main est venue se cogner contre la fonte du poêle occasionnant une jolie brûlure aussi immédiate que douloureuse !!! 
A peine une fraction de seconde contre le métal brulant suffit à me laisser une sacré empreinte rouge sur la main!

L'espace d'une minute tout mon répertoire de noms d'oiseaux y est passé entre cris et plaintes...
Me suis alors jetée sur mon Chaman en lui tendant la main :

- TIENS! Tous les rebouteux savent couper le feu il paraît ! Donc comme tu es rebouteux, tu dois savoir le faire aussi !!!
- Mais puisque je te dis que je ne suis pas Re---
- Je me fiche de comment tu appelles ce que tu es et ce que tu fais!!! Je viens de me brûler et j'ai super mal... Si t'es capable de voir mes P***** de points lumineux tu dois être capable de couper le feu !!!
- Mais euh... Je n'ai jamais essayé---
- Et ben c'est le moment d'essayer et de réussir même!!!  (lui hurlais-je en agitant ma main sous son nez!)
- Mais euh---
- VI-TEuh !!!!! J'AI MAL PUTAIN !!!


Il saisit ma main entre les siennes tandis que la brûlure continuait de mordre ma chair, se concentra quelques secondes et soudain la douleur disparut quasi instantanément !!!
A m'en demander si ce qui venait de se passer était bien réel...

Incroyable! C'était juste incroyable ! Ma chair était rougie mais je ressentais à peine un coup de chaud... Exit l'horrible douleur des 30 secondes précédentes !

Waouh!!! J'avais déjà entendu parler des coupeurs de feu mais n'en avais jamais fait l'expérience !!!
Et quelle expérience !
(La brûlure soignée de la sorte guérit en quelques heures sans même la formation de la moindre cloque ou lésion ! Le sur lendemain, je me demandais vraiment si je n'avais pas rêvé cet épisode !)

Mon Chaman tout surprit d'un tel résultat conclut que finalement ce n'était pas très compliqué et que effectivement il savait couper le feu alors que somme toute, il était peut-être "un peu rebouteux, mais pas trop "... Et il ne put s'empêcher de me dire que moi aussi j'aurais pu le faire... que bon il s'en est chargé mais fallait pas s'emballer pour autant hein !!! 

jeudi 5 février 2015

Dis moi ce que tu sais, je te dirai ce que tu es...

Durant des dizaines d'années, le Chaman a passé sous silence ses incroyables dons de guérisseur pour tout un tas de raisons diverses et variées qui allaient du :
- "Mais de toutes façons tout le monde est capable de faire la même chose que moi, il suffit juste d'être à l'écoute de tout ce qui nous entoure !" 

au:
- "Et quoi? Ca aurait changé quoi que je le dise à tout le monde puisque de toutes façons je ne suis pas médecin?" 

en passant par :
- "Et tu voudrais que je dise quoi? 
Bonjour madame, non je n'ai pas fait médecine mais je peux vous soulager et vous soigner là où les médecins ont échoué juste avec mes mains alors que toute la panoplie pharmaceutique  a échoué ? 
Et tu penses sérieusement que les gens vont me croire ???"

Et puis il concluait par :
- "De toutes façons je ne sais même pas ce que je suis!!! C'est vrai quoi ! Je ne suis pas magnétiseur parce que je ne soigne pas avec le magnétisme", Je n'ai pas d'aiguilles je ne suis donc pas acuponcteur ... Je n'ai jamais appris la médecine chinoise... 
Je ne sais pas à quoi correspond ce que tu appelles "mon don"... Juste JE VOIS et JE SAIS ce que je dois faire et comment je dois le faire!!!"

Ce fut un travail de longue haleine de le convaincre d'accepter de partager ce don avec les autres et de ne plus soigner que les membres de la famille...
Je n'avais de cesse de lui répéter que si la vie lui avait offert un don aussi incroyable c'était justement pour qu'il puisse apporter le bien-être et le soulagement autour de lui et qu'il ne devait pas garder cela égoïstement...
Et il n'avait de cesse de me répondre que ce n'était pas un don incroyable, que tout le monde en était capable et que dans la mesure où il n'avait aucun statut il ne voyait pas pourquoi les gens se tourneraient vers lui plutôt que vers le corps médical...

Alors persuadée qu'il traversait une espèce de crise d'identité aigüe je me suis mise en tête de l'aider à trouver "ce qu'il était"...
Puisqu'il avait besoin de "rentrer dans une case" , il ne restait plus qu'à trouver dans quelle case on pouvait le faire rentrer!
Après tout il ne devait pas être le seul à avoir ces perceptions là, il ne suffisait plus qu'à trouver à quoi correspondaient tout ce qu'il percevait !

Il m'expliqua que lorsqu'il se mettait en conditions mentales, il parvenait à percevoir le corps humain un peu comme une carte du ciel avec des points plus ou moins lumineux...
Exactement comme sur cette image ci-dessous, mais sur tout le corps... 

Image extraite du film Lucy (Le dernier Besson) 
où arrivée à 13% (il me semble) de capacités cérébrales, 
l'espaces de quelques secondes dans le film
 on voit exactement ses perceptions sur un homme dans la rue) 
Le chaman tournerait-il à 13%  lol?
 En tous cas il était livide en voyant le film !!!

Il m'expliqua aussi qu'il voyait des grandes lignes principales sur tout le corps que l'on soupçonnait fort d'être ce que les médecins orientaux appellent les méridiens (Utilisés en acuponcture et médecine chinoise et médecines énergétiques...)

J'entrepris alors de traîner dans la plus grande librairie du coin mon Chaman (clairement en mode "Troll bougonnant" et radotant qu'il n'avait rien demandé lui et que si il avait su il n'aurait rien dit comme ça il aurait eu la paix... Et blablabla et blablabla... :)

Mon objectif était de nous poser à l'étage médical, et de chercher dans tous les livres de médecines traditionnelles ou non-conventionnelles à quoi correspondait  ce que lui voyait...

J'ai du batailler ferme à l'étage sportif pour le traîner à celui du dessus mais nous y sommes arrivés.

Nous avons commencé par la médecine chinoise... Il y avait des ouvrages par dizaine...
Je me saisis du plus gros pensant que plus il y aurait de pages, plus le livre avait de chance d'être complet.
A la vue des schémas des méridiens il secoua la tête et me dit que cet ouvrage était vraiment incomplet, que c'était comme si ce n'était qu'une carte du réseau autoroutier alors qu'il y a toutes les nationales, départementales et routes de campagne !
Il prit au hasard une partie du corps, le bras, et m'explique alors toutes les lignes que lui perçoit en plus mais qui ne figurent pas sur les illustrations...
Nous partons alors dans le rayon formation professionnelle pour les étudiants et découvrons une série de calepins détaillés dont l'un qui reprend exactement tous les méridiens secondaires et tertiaires qu'il venait de me décrire... J'étais sidérée!
Littéralement bluffée, j'ouvre une page au hasard, lui décrit une pathologie et lui m'explique les points à soigner ... Exactement comme si il avait le dessin sous les yeux et qu'il m'en faisait la lecture !!!
J'ouvris à une autre page, avec une autre pathologie... Pareil !!!
Encore une autre et une autre... Résultats chaque fois parfaits,  à ma plus grande stupéfaction...

J'étais sans voix... Incapable de bouger...Essayant de réaliser la portée de ses connaissances innées et leur implication  et tout ce qu'il trouva à me dire c'est :
- "C'est bon maintenant??? Je peux aller au rayon sport???" O_o

Mais j'étais néanmoins interpellée car si il avait tout bon,  il était également plus précis et plus détaillé  encore que les pages que je feuilletais !

En cherchant dans d'autres livres, nous avons découvert qu'il percevait également les méridiens et les points utilisés en Reïki, en acupression et en digiponcture...

Nous avions passé plus de deux heures dans cette librairie dans l'espoir de venir chercher des réponses et nous en ressortîmes les mains vides, avec encore plus de questions !!!

Mais comment cela était-il possible ???

Etait-il un grand médecin Chinois dans une vie antérieure et en aurait-il gardé les mémoires ?
Comment pouvait-il percevoir sans la moindre étude, ces méridiens que les praticiens mettaient des années à apprendre...
Lui finit juste par en déduire que ces "cartes de réseaux" avaient sans doute étaient dessinées par des personnes possédant sa vision et qui souhaitaient laisser une trace pour guider "ceux qui ne voient pas" ... Mais cela ne nous indiquait toujours pas ce qu'il était.

Comment devait-il se présenter ? 
Pas magnétiseur, ni radiesthésiste...
Energéticien (après tout il lui semblait bien percevoir les énergies) ? 
Praticien Reïki, sans formation...impossible ! 
Guérisseur ? Ca fait quand même un peu marabout (bout de ficelle) !
Médecin Chinois? Sans les yeux bridés ni le moindre diplôme ... pas crédible!

J'ai donc fini par opter pour un statut qui ne justifie pas de ses méthodes, qui parle à tout le monde, qui est réputé efficace tout en conservant une part de mystère... Un statut au nom un peu rebutant...
A mes yeux, il était donc... Rebouteux!!!

Après tout, si ça se trouve tous les rebouteux perçoivent les mêmes choses que lui et tout comme lui ne peuvent expliquer le pourquoi du comment...Nous ne le savons pas encore, faute d'en connaître en personne.

Et comme "Rebouteux", ça rime avec "Grincheux" moi je trouvais que ça lui allait plutôt bien ! :)
Lui continuait de répéter qu'il n'était pas rebouteux et que surtout, il ne voyait pas pourquoi des gens s'adresseraient à lui!
Il grognait que je pouvais bien l'appeler comme je voulais de toutes façons personne ne viendrait jamais le voir... Que lui il n'était ni médecin, ni rebouteux... Qu'il n'avait rien demandé à personne, Que son truc ce n'était pas de soigner les gens, c'était de faire du Snowboard et qu'aux dernières nouvelles, il n'avait jamais vu de rebouteux snowboarder !

Mais visiblement la vie en a décidé autrement...



mardi 3 février 2015

Le Chaman et l'enfant (Chronique 2 - 2/2)

En envoyant son message, la maman du petit garçon souhaitait partager son émotion et encourager l'auteur des récits à poursuivre ses écrits pour continuer de faire rêver petits et grands enfants. 
Elle ne s'attendait pas à découvrir toutes les conséquences qu'avait eu le comportement de son fils et ne suspectait pas non plus que ses quelques lignes éclaireraient le Chaman sur tout un tas de phénomènes étranges dont il était victime depuis quelques jours et auxquels il tentait de trouver une explication en vain... Jusque ce soir là.


Derrière son ordinateur, à 800 kilomètres de chez elle, le Chaman se figea lorsque sa femme lui raconta, le sourire aux lèvres, qu'elle venait de recevoir un message d'une lectrice lui annonçant qu'un petit garçon, fan de ses histoires avait tenté de rentrer en connexion avec lui dans les jours précédents.


Avant même qu'elle puisse en dire d'avantage, le chaman lui énuméra les jours et heures auxquels le petit bonhomme de 12 ans avait réussit à établir la connexion...
C'était simple pour lui de s'en souvenir puisque  chaque fois cela se produisait le soir, lorsqu'il partait courir sur les routes. 
Il quittait son domicile une fois ses enfants couchés afin de pouvoir passer tout son début de soirée en leur compagnie, puis une fois le repas pris ensemble il partait s'entrainer à la course à pieds pour ses 15 kilomètres quotidiens.
C'était un moment de relâchement total ou son esprit était enfin libre et au contact de la nature, un des rares moments où il le vide parvenait à se faire dans sa tête... Un vide qui lui permettait d'être totalement réceptif à ce qui l'entoure...
Plusieurs soir, Le chaman eut l'impression que quelqu'un tentait de rentrer en contact avec lui...  Ce n'était pas la première fois que cela arrivait, mais c'était la première fois que les contacts étaient aussi longs, aussi réguliers, et surtout que la vie lui offrait la possibilité par la suite d'identifier la provenance de ces perceptions.
Il sentait bien quelque chose de différent par rapport aux fois précédentes mais fut néanmoins surpris d'avoir l'impression de recevoir "une présentation" mais sans suite, sans question, sans message, juste un portrait... 
Alors au bout de quelques minutes, il finissait par"couper" cette connexion pensant que sa grande fatigue du moment lui jouait des tours, et que décidément il avait besoin de repos...


Les nuits suivantes, le Chaman se mis à faire de curieux rêves...

Des rêves dans la peau d'un jeune enfant, avec des peurs d'enfants qui n'ont jamais été les siennes... 
Il se réveillait de cauchemars, plongé dans l'incompréhension de ces rêves qui lui semblaient étrangers, tout comme les sentiments qu'il éprouvait lors des différents scénarios.
Il se mit également  à faire des cauchemars avec des angoisses de choses qui ne l'avaient jamais angoissées... Sans en comprendre la raison.


Alors, lorsque sa femme lui expliqua l'histoire de ce petit garçon tout devint très clair et les pièces du puzzle se sont assemblées...



Il comprit alors, à sa plus grande surprise, que sans le savoir, l'enfant avait établi entre eux une connexion, un lien que jamais il n'avait ressenti jusqu'alors avec aucune autre personne que sa femme et réalisa l'ampleur de cet échange.

Mais il restait à en être sûr... Sûr que ces rêves, ces perceptions, ces craintes mais aussi cette force incroyable qu'il percevaient étaient bien ceux de ce petit garçon.

La mère de l'enfant lui confirma des petites soeurs envahissantes, il savait qu'il y en avait 4, des moqueries et railleries d'autres enfants, une peur primale depuis sa plus petite enfance et qui revenait dans ses cauchemars les plus angoissants, mais aussi une grande empathie, une sensibilité très développée et  une sérénité surprenante pour un enfant de cet âge.
Les preuves étaient là.


Cependant ce qui interpella le plus le chaman c'est que ce petit homme, du haut de ses 12 ans, avec tout son amour et sa bienveillance venait de percer les secrets de  ce que certaines personnes pourraient résumer sommairement à de la télépathie, mais qui s'avère être en réalité bien plus que cela.

La télépathie c'est être capable d'envoyer, de projeter une image mentale à quelqu'un. 
Cet enfant avait fait bien plus qu'une simple projection d'image... 

Et alors même que le Chaman n'était pas disposé à une éventuelle communication il perçut néanmoins une vision de lui... Suffisamment précise pour être capable de reconnaître le orange...
Eh! Pas le bleu marine, le gris ou le noir qui habillent 95% des hommes, pas une autre couleur parmi les plus portées, non,  il perçut le orange du manteau du Chaman. Un orange... qui ne laissait aucune part au hasard.

Sans manuel, sans livre, sans autre guidance que celle de son coeur, cet enfant de 12 ans sut faire parcourir des centaines de kilomètres à son "message" pour trouver le Chaman qu'il n'avait même jamais vu.
Il sut établir une connexion totale entre eux, une connexion telle qu'il venait de parvenir à se présenter à lui en lui dévoilant l'essence de son être... Qui il était au plus profond de lui, la beauté de son âme et la force inimaginable qui l'habite. 

Le chaman interpréta ce lien tissé malgré lui comme un signe, et si l'avenir leur offrira à tous les deux de découvrir le sens profond de cette relation hors du commun,  il est dès aujourd'hui une certitude, celle que l'enfant se trouve désormais uni au Chaman par un lien unique qui permet désormais à l'homme sage de lui transmettre bienveillance, force et confiance en lui.










lundi 2 février 2015

Le chaman et l'enfant (Chronique 2 - 1/2)

En créant ce blog je me demandais si la vie me fournirait suffisamment d'anecdotes pour l'alimenter... Alors certes j'en ai en mémoire et il ne me manque que le temps de me poser pour toutes vous les raconter, mais je me demandais si notre avenir s'enrichirait de nouvelles expériences porteuses d'espoir et d'amour et que je pourrais vous compter...
La vie vient de nous faire un cadeau et de m'apporter une partie de réponse avec une deuxième chronique, toute fraîche, toute récente... 

Suite à la création de ce blog, une femme lut à son petit garçon l'histoire du Chaman et de la réincarnation de Tatouille comptée dans la chronique numéro une, (Liens ICI et LA pour les nouveaux)...
Le petit garçon fut particulièrement ému et touché par cette histoire... A tel point que Tatouille et le Chaman l'accompagnaient jusque dans ses rêves, plusieurs nuits de suite...
Près de 800 kilomètres séparaient cet enfant de 12 ans et l'homme qui savait guider les esprits dans l'autre monde.
Lorsque ses proches parlent de lui,  on entend souvent dire du petit garçon que c'est un enfant très emphatique, très proche de la nature, qui aime être en communion et en symbiose avec elle, un enfant qui fait preuve d'une maturité surprenante pour son âge et qui est très... "connecté".



Un petit homme si "connecté" et bercé de foi et de spiritualité que, sans en informer personne, il se mit en tête de rentrer en connexion avec le Chaman par télépathie afin de communiquer avec lui.

Sans connaissance particulière sur le sujet, mais emprunt de beaucoup d'admiration et de respect pour cet homme, il souhaitait lui faire part de ses sentiments.

Il renouvela ses tentatives plusieurs jours de suite, le soir quand il se retrouvait seul dans sa chambre avant de se coucher... Sans trop savoir comment s'y prendre, il tentait de se présenter et de lui envoyer une image de lui.
Il ne savait pas si ce qu'il tentait fonctionnait ni si une connexion parvenait à s'établir mais il y mit tout son coeur et toute son âme... 
Un soir, il crut recevoir une vision du chaman vêtu de orange dans une grande pièce avec une armoire dans le fond et des cloches, mais ce fut la seule chose qu'il perçut sans même avoir la certitude que ce n'était pas le fruit de son imagination lié à ses lectures...

Quelques jours plus tard, il finit par confier sa démarche à sa maman, sachant qu'il pouvait trouver en elle une oreille bienveillante. 
Surprise elle en informa  par message la femme du Chaman qu'elle connaissait virtuellement depuis quelques jours à peine, un message pour transmettre son étonnement face à la réaction de son fils à la lecture de cette chronique... 
Un message auquel elle n'aurait jamais pu imaginer la réponse...