jeudi 16 avril 2015

Salon non fumeur (Chronique 6)

Ce qu'il y a de bien avec mon Chaman c'est que chaque jour ou presque nous apporte son lot de surprises et de nouveautés et aujourd'hui, il a encore fait très fort mon mari !

Nous avons été contactés par une jeune femme via la page Facebook du blog...
Elle est tombée par hasard sur mes écrits, fut interpellée par les Chroniques, particulièrement celles qui parlent des soins à distance et décida donc de nous écrire pour savoir si nous pouvions lui apporter une aide quelconque concernant des ennuis de santé.

Lors de l'appel téléphonique, mon chaman perçut bien deux douleurs non évoquées mais bien réelles, preuve que la connexion était belle et bien établie mais cette jeune femme venait de mettre en place  une démarche thérapeutique aussi pertinente que complète, entourée de professionnels de santé qui semblent très compétents alors mon Chaman ne vit pas immédiatement ce qu'il pouvait faire pour l'aider.
Bien sûr nous l'avons invité à nous re-contacter lors d'une crise de douleurs afin de pouvoir lui apporter aide et soulagement mais je restais convaincue qu'il y avait autre chose...

Einstein disait que "Le hasard c'est quand Dieu se promène incognito" et elle, elle nous avait trouvé par pur hasard... Cela me suffit à creuser d'avantage, il devait y avoir une bonne raison à cette "rencontre" mais nous ne l'avions pas encore trouvée.

En papotant plus longuement nous en avons appris un petit peu plus sur son histoire, celle de sa famille, de sa mère dont elle était très proche et qui l'avait quitté trop tôt emportée par un cancer, son travail trop pénible, ses ennuis de santé... Mais nous ne comprenions toujours pas ce que nous pouvions faire pour lui venir en aide alors nous avions fini par conclure que ce serait le temps qui nous apporterait les réponses et qu'il nous suffirait de nous montrer patient...
Et nous sommes retournés avancer le chantier de travaux.

Nous n'imaginions pas que les réponses arriveraient si vite !

Moins d'une heure plus tard, à cours de batterie pour la perceuse, Christophe est rentré dans la maison brancher le chargeur et est ressorti aussi sec :

- Dis donc ! La maman de la jeune fille qui nous a contacté, elle fume ???
- Hein ? Mais j'en sais rien moi, pourquoi ?
- Parce que ça sent le tabac dans la maison à côté de l'autel.
- Quoi??? Mais depuis quand tu as retrouvé l'odorat toi (Mon homme enrhubé n'avait même pas senti ma bonne crème dessert au chocolat quelques heures plus tôt)? /Suis donc rentrée dans la maison , et moi qui par contre ai d'ordinaire assez de flair pour nous deux, je n'ai absolument rien senti/
- Je n'ai pas retrouvé l'odorat, pour ça que je te demande si sa maman fume... Mais ceci dit cela m'étonnerait au regard de la maladie qui l'a emportée, ce doit être moi qui délire.

Et mon Chaman partit courir comme chaque jour...

De retour de son entrainement, la jeune femme m'avait  entre-temps expliqué qu'effectivement sa maman s'était mise à fumer très jeune et avait fumé jusqu'à ses derniers jours, même si elle avait bien ralentit lorsqu'elle était malade...
Elle précisa également qu'elle fumait à l'aide d'un porte cigarette, détail loin d'être commun.

A son retour, Christophe fut surpris d'apprendre qu'effectivement elle était fumeuse, et si cela lui suffisait peut-être pour identifier la provenance de cette odeur de tabac qu'il avait perçue, moi il m'en fallait plus...
Que voulez-vous, j'ai toujours ce petit côté cartésien qui ressurgit et qui me pousse à rechercher toujours plus de preuves lorsque les situations commencent à devenir "délirantes" lol...

Lui ai alors dit que oui elle était fumeuse, mais qu'elle avait une particularité si "particulière" que si il la  trouvait cela ne pouvait être qu'elle qui la lui aurait soufflé...
(Non parce que les premières particularités des fumeurs sont... je ne sais pas moi, la pipe, le cigare, de l'herbe, un tabac spécial.... En tous cas , jamais je n'aurais pensé à cela directement!)

Agacé de ce petit jeu de devinette alors que lui avait déjà tout compris il me répondit du tacOtac qu'elle faisait des ronds de fumée et fumait avec un long fumoir  me laissant ma gueule par terre !!!


Bon OK ! La mère de cette jeune femme que nous ne connaissions pas la veille "était là", et communiquait avec lui ! Mais que faire ? Ce n'était pas à nous que revenait la question.

Surprise, sa fille nous expliqua ce qu'elle attendait de sa maman, les questions auxquelles elle aurait aimé avoir des réponses, ce qu'elle aurait aimé lui dire... Et mon chaman fit passer le message pendant que j' expliquais à sa fille que si il se passait quoi que ce soit, nous reviendrions vers elle.

Moins d'une minute plus tard Christophe était assailli de messages et d'images !!!
Des phrases sans queue ni tête à nos yeux mais qui eurent un sens à ceux de sa fille... Des objets, des faits, des lieux précis et lointains qui appartiennent à l'histoire de leur famille comme ce village de pierre au bord des eaux froides du Nord de l'Irlande... Et puis cette phrase, ce message pour sa fille qui revenait en boucle.

En pleine expérience inédite, mon Chaman fut tout de même perturbé par ce qui était en train de se passer, par cet échange, cette transmissions de messages que nous ne comprenions pas et que sa fille nous décryptait un à un en live...Et ne put s'empêcher de grogner !

Mia, 12 ans témoin de la scène et déjà habituée à des conversations....comment dire? ... Différentes des autres foyers... Hallucina sur ce qui était en train de se passer et ne put s'empêcher de demander qui s'adressait à son papa de la sorte et pourquoi?  Ce à quoi son père lui expliqua entre deux perceptions:
- Euh... Attention à toi, si tu ne veux pas avoir la réponse, ne poses pas la question... lol
Ce à quoi elle répondit "Euh... D'accord! Oui tu as raison!"  juste avant de monter dans sa chambre" :)

Après quelques minutes intenses, mon homme finit par conclure en grognant que si cela continuait comme cela il finirait par être bon à enfermer !
Et lorsque sa fille s'excusa de la situation imprévue mon "Chaman Malgré lui" à l'humour très spécial ne put s'empêcher de lui dire :

- Bon euh... Maintenant j'ai du travail moi, alors récupère ta mère elle est dans le coin, si tu veux lui parler, vas-y! Elle écoute ! Et dis lui de ne plus fumer dans mon salon !

Et avant de quitter la pièce il lança :

- Bon maintenant que l'épisode de Poltergheist est terminé je peux peut-être retourner finir mon enduit hein ? 

Et il partit en gloussant, mort de rire de ses bêtises ! lol

Très émue, la jeune femme nous remercia pour ces moments riches et intenses... Aussi imprévisibles que surprenants, pour elles comme pour nous.

Et nous c'est la vie que nous remercions pour cette belle expérience...





lundi 6 avril 2015

Si mon Chaman était un ours... (Chronique 5)

A la question "Si mon Chaman était un ours, lequel serait-il ?" la première réponse qui me serait venue à l'esprit il y a quelques jours aurait été un "vieil ours sauvage, bourru et grincheux au fin fond de sa caverne"...

Après en réfléchissant quelques secondes, j'aurais pu répondre "Baloo"... Car lui aussi pensequ' "Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire... Un peu d'eau fraîche et de verdure que nous prodigue la nature..." (Enfin pas trop de verdure vous dirait-il... sauf si les frites sont considérées comme Verdure:)  Ben quoi ? Faut bien des avantages à vivre dans le nord ! La frite en fait partie!!!)

Il pourrait aussi être Winnie qui se gave de miel...
Ou Nounours car il adore raconter des histoire aux enfants avant de les coucher...
Ou encore Martin l'ami de Franklin parce qu'il adore les tortues...

Ce qui est sûr c'est qu'il n'aurait pas pu être un ours polaire... Trop frileux !

Mais ce n'est pas de ces ours que je vais vous parler ce soir...
Je vous épargnerez aussi Paddington et Teddy Bear,  Bouba et même Bob l'ours bleu de Butagaz !

Non, depuis quelques jours nous découvrons que si mon Chaman était un ours il serait sans doute :

"TAMALOU"

Comment ça vous ne le connaissez pas ???
Mais si ...


TAMALOU  est le petit ours en peluche que les pompiers et médecins utilisent dans les hôpitaux pour que les enfants désignent la douleur (T'as mal où?)...
Vous le remettez ???

C'est que avec mon Chaman on va de surprise en surprises, d'ailleurs il se surprend lui-même!
Lors de mon dernier article, je vous parlais de cette femme que nous ne connaissions pas et qui était sur le point de traverser la moitié de la France pour venir se faire soigner deux jours à la maison...
Depuis la parution de l'article c'est chose faite, elle est viendue et c'est lors de son séjour que nous avons découvert le nouveau surnom de mon petit mari...

Que mon Chaman soit capable de percevoir la douleur à distance n'est pas en soi une nouveauté , puisqu'à plusieurs reprises cela s'était déjà produit lorsque la personne était en demande... Lorsque c'était elle qui venait à lui pour lui demander son aide, cela établissait comme un "lien"... (Rattrapage ICI pour ceux qui ont raté l'article)

Là où se trouve la nouveauté c'est qu'aujourd'hui, il perçoit des douleurs qui ne lui appartiennent pas, sans que personne ne lui ai demandé quoi que ce soit!

Lors de sa venue, cette femme qui avait délaissé sa tribu pour près de 48 heures appela son mari et ses enfants pour prendre de leurs nouvelles à la fin de la première journée...
Elle me rejoint dans la cuisine pour ne pas avoir les rires des enfants en bruits de fond et ce fut son mari qui décrocha le téléphone.
Les premiers mots échangés, elle prit alors un air grave et s'enquit de son état de l'inquiétude plein la voix... Sentant que quelque chose n'allait pas, j'ai préféré quitter la pièce quelques instants afin de la laisser seule.
Arrivée dans le salon je trouve soudain mon mari blême, les traits tendus, de la panique dans le regard....se tenant la joue!

- Qui est au téléphone avec Ta copine ??? 
- Son mari pourquoi ?
- Est-ce qu'il a une rage de dents là en ce moment ?
- Euh ... je ne sais pas moi, quelque chose ne va pas, pour ça que je les ai laissé mais je ne sais pas ce qu'il a ...
- Va voir et demande lui si c'est lui qui a ce putain de mal de dents ! JE NE SUPPORTE PAS LE MAL DE DENTS !!!! Déjà les miens je ne supporte pas mais alors ceux des autres ça ne va pas le faire !!!!

Suis donc retournée voir mon amie qui m'a confirmé en live que oui il avait bien une rage de dents...
Christophe criait du salon :

- Laisse moi deviner, en haut à gauche???

Et c'était bien là que son mari venait de se faire arracher deux dents lui occasionnant très grosses douleurs après réveil de l'anesthésie !
Bon je vous passe la minute où tout le monde a sa gueule par terre à la maison (sauf mon chaman qui lui avait sa gueule dans sa main à se demander comment soulager une rage de dents qui ne lui appartenait pas !)

Je lui ai donc suggéré de la soigner comme si c'était la sienne et d'envoyer la photo des points qui soulageront à son tour le mari de mon amie...
Et le mal disparut presque aussi rapidement qu'il apparut!

Le lendemain encore, lorsque mon amie appela sa fille, mon Chaman perçut sa douleur au cou et tua le doute en s'étonnant qu'elle dise n'avoir mal nulle part ailleurs alors que lui percevait des douleurs dans les cuisses qui ne lui appartenaient pas...
Réponse de la fille de mon amie ?
- Ah oui.... J'ai bien les cuisses en feu mais c'est parce que je reviens de chez le kiné et que curieusement elle m'a fait travailler les cuisses mais d'habitude je n'ai pas mal aux jambes, juste au cou !

Plus de doute possible ! Tamalou est infaillible...
Mais à quoi bon ?

Après réflexion mon Chaman se dit que ce don ne pourrait servir qu'à des personnes hospitalisées, empreintes à des souffrances mais enfermées dans le mutisme...

Alors quoi? On doit débarquer au CHR ???

- Bonjour, alors je ne suis de la famille de personne mais pourriez-vous me dire où sont les chambres des malades qui ont perdus l'usage de la parole ou sont dans un coma artificiel ou je ne sais quoi d'autre parce que je peux vous dire à tous les coups où ils ont mal sans qu'ils parlent ??? 

Vous en connaissez vous un seul médecin qui écouterait mon mari sans appeler la psychiatrie et commander à une camisole ???
Alors à quoi bon ?

Chaque semaine qui défile nous en apprend un peu plus sur l'étendue de ses dons et sur "l'infinité des possibles" mais pour l'instant demeure encore cette question :
Comment exploiter au mieux ces dons ? Comment aider un maximum de personnes avec ces talents hors du commun ?
La vie apportera sans doute des réponses...
Affaire à suivre !