dimanche 31 juillet 2016

Le chaman et la Réincarnation d'un animal de compagnie...

L'une des premières fonctions de ce blog était de pouvoir poser des mots sur des histoires à peine croyables pour pouvoir témoigner de la beauté et de la magie du monde qui nous entoure...
Ce soir je rajouterai pour parler de ses infinies possibilités...

Depuis l'ouverture du cabinet et grâce à ses perceptions particulières, mon Chaman remet en place beaucoup de dysfonctionnements physiologiques,  décoince des dos, coupe le feu et j'en passe... Parfois on lui demande de rééquilibrer des chakras, de libérer des blocages énergétiques, d'agir sur des plans plus subtils mais ce que mon petit mari préfère par dessus tout c'est jouer son rôle spirituel de Chaman, à savoir "faire le lien entre le monde des vivants et le monde des esprits"...

Alors c'est avec grand plaisir qu'il a accepté lorsqu'une femme lui a demandé d'accompagner la fin de vie de son chien, un basset Artésien de 15 ans afin de lui permettre de passer sans encombre de l'autre côté et pourquoi pas d'envisager sa réincarnation...

Comme cela s'est déjà produit à plusieurs reprises lors de différents décès animaliers, dans les minutes qui suivent la mort d'un animal, le Chaman reçoit une image mentale de l'âme qui nous a quitté : La photo de l'animal dans lequel il se réincarnera.
Le but étant de travailler avec le maître de l'animal pour que lui aussi perçoive cette image afin qu'il puisse prendre conscience de la "magie" des évènements à venir !
Il ne suffit pas que le Chaman fasse tout le travail, l'homme et l'animal doivent être en lien pour  que la magie opère et c'est au Chaman de créer ce lien... "Si Dieu le veut".
Afin de prouver l'authenticité de ses perceptions il me confie toujours ses visions détaillées avant que le maître de l'animal ne témoigne des siennes... Et jusqu'ici elles ont toujours concordé.

Après quelques minutes de travail, la femme parvenait à entrevoir la vision du futur animal...
Alors un chien c'est un chien me direz vous mais cette fois-ci tous deux s'entendirent sur le fait que l'animal serait d'une couleur très spécifique... Une couleur qui n'existe pas chez les bassets artésiens.
D'ailleurs Christophe ne percevait pas un basset artésien mais un basset Hound, le chien dont la femme avait toujours rêvé avant qu'on ne lui offre un basset artésien sur un malentendu.

Il était donc bien question de réincarnation future, mais pour que la magie des retrouvailles opère il allait nous falloir bien plus de renseignements pour nous permettre de retrouver l'animal au milieu  de notre monde complexe.
Le chaman demanda alors d'autres visions et d'autres indices pour nous permettre de retrouver ce chien avec l'absolue certitude qu'il ne s'agissait pas de n'importe quel chiot mais bien de l'âme de celui qui venait de nous quitter.
Et pour obtenir cette certitudes, absolument tous les signes allaient devoir se vérifier... Un par un.

Nous allions devoir mener un véritable d'enquête afin de retrouver des pièces à convictions qui sont :
- Un Basset Hound
- De sexe Féminin
- De couleur beige clair (robe très rare chez les bassets majoritairement tricolores noir, chocolat et blanc)
- Le deuxième indice principal étant un message : "Il n'y a pas de Noir", indice constaté à la vision de la robe mais qui devrait certainement prendre tout son sens ultérieurement...
- Une Eglise de Pierre type "les églises Bretonnes" (OhNon ! Nous n'allons quand même pas devoir aller chercher ce chien en Bretagne !!!)
- Une famille et non pas un refuge.
- Et enfin un Blason avec "une couronne posée dessus avec une espèce de moustache en haut"

Afin de nous faciliter un petit peu la tâche nous avons demandé un rapprochement géographique par commodités mais sans avoir la certitude que cette demande serait exaucée...

Puis nous avons laissé faire le temps en attendant "le signal"...

Il y a 10 jours mon Chaman a commencé à se sentir "pressé" d'agir alors nous avons pris contact avec les élevages les plus proches de chez nous et de la maitresse concernée... Demandant si des naissances étaient prévues dans les semaines à venir, et si il y avait la possibilité  d'avoir dans le lot un chiot couleur crème, puis nous avons attendu les réponses.

Parmis les 4 élevages contactés, un n'élevait plus cette race de chien, le second n'avait pas de portées prévue là dans les semaines à venir, réduisant de ce fait la liste des possibilités...
Le troisième attendait des naissances dans les jours à venir et le quatrième début septembre.
En Post-Scriptum de l'une des réponses, l'éleveuse précisait qu'un petit chiot était né il y a une dizaine de jours, qu'il avait été réservé puis que son acheteur s'était désisté le rendant de ce fait de nouveau disponible et elle nous a envoyé le lien du site internet et de la page sur la portée...

Avons donc découvert les photos des chiots nés il y a dix jours dans l'ordre suivant :



C'est à ce moment là que le "Y'a pas de noir" a prit tout son sens...
Mais il restait encore bien des signes à valider avant de conclure que nous avions retrouvé le bon chiot... 
Il s'agissait bien d'une petite femelle, sa date de naissance coïncidait parfaitement avec le jour où mon chaman ressentit le besoin de partir à sa recherche...
En appelant l'élevage nous apprîmes qu'il s'agissait d'un élevage familial et en regardant sur google maps où se situait cet élevage , la photo illustrant la ville concernée réglait le problème de l'église de pierre (et non pas de briques comme le sont toutes les églises du Nord de la France)...


Tout était là... Sauf le Blason !
Nous avions suffisamment d'indices favorables pour avertir la femme qui nous avait demandé son aide mais émettions cependant une réserve faute de blason...
La femme s'est rendue à l'élevage situé à une heure de son domicile cherchant discrètement un blason ... En vain.

Elle eut le coup de coeur sur cette petite boule de poils mais comment ne pas craquer devant "ça"?


Mais pour nous, les règles sont les règles! Et sans le blason, pas de confirmation, aussi mignonne soit cette petite boule de poils!!!
Or il fallait confirmer la réservation ou pas et ce dans les plus brefs délais.
La femme au téléphone était catégorique, pas de blason dans l'élevage...

De chez nous, nous cherchions ce que pouvait bien vouloir dire ce blason surplombé d'une moustache et d'une couronne...
Avons fait des recherches sur les armoiries de la ville, de la famille des éleveurs...En vain. 
Avons trouvé des blasons mais sans moustache ni couronne !!!
Quand j'eus l'idée de me porter sur le nom de l'élevage... " Les berges de Florence"
Et en recherchant le blason de la Ville de Florence, ce que je découvris me laissa sans voix :


Avons renvoyé un SMS en Urgence qui disait :
"Avons trouvé le blason, Vous pouvez confirmer la réservation"
Aussi incroyable que cette histoire puisse paraître, Elle n'en reste pas moins authentique...
Je ne peux même pas en vouloir aux sceptiques dans la mesure où même en ayant vécu toute cette histoire, j'ai encore bien du mal à réaliser l'énormité de ce qui vient de se passer...
Je m'émerveille de toutes les possibilités que cela ouvre, de toutes les perspectives que nous découvrons... Même si elles vont à l'encontre de tout ce que nous avons appris depuis toujours.

L'accompagnement spirituel du Chaman ne s'arrête pas là...
Il y a toute une éducation à refaire et à compléter...
La prise de conscience de la chance insolente qui nous est offerte ne peut se dispenser d'une gratitude infinie en la magie de la vie et en la toute puissance des forces qui nous entourent, remerciements, offrandes, prières et foi inaltérables sont désormais de mises pour ces deux vies à jamais changées... 

Longue vie à ce petit chien qui pourrait s'appeler "Miracle" Puisque c'est l'année des "M"... 




dimanche 7 février 2016

Message fraternel...

Je reprends mon clavier après quelques semaines de silence pour vous raconter l'histoire d'une femme qui a contacté mon chaman il y a quelques jours, afin de savoir si le petit frère qu'elle venait de perdre brutalement avait aujourd'hui trouvé la paix et la sérénité qu'il recherchait désespérément de son vivant...

A la recherche de cette réponse, Christophe comprit que ce jeune homme essayait d'entrer en contact avec elle mais qu'elle ne le percevait pas.
Après lui avoir expliqué comment faire pour sentir sa présence, il s'avéra que ce n'était pas le bon moment pour elle. Nous avons donc repris rendez-vous le lendemain matin, à une heure propice au calme et au lâcher-prise afin d'augmenter ses capacités de réception.

Le lendemain matin, à sa plus grande surprise, rien ne se passa comme d'habitude lors de ce genre de séances:
Nous avions un chaman disponible,  une jeune femme en attente mais un défunt contrarié qui n'était plus en mode "communication"!

Lorsque Christophe chercha à comprendre ce qui contrariait à ce point cet homme, il perçut un objet qu'il ne parvenait pas à identifier clairement...

Durant ce genre de séances, c'est moi qui sert d'intermédiaire car Christophe est presque dans un état second et est totalement concentré et absorbé par ses perceptions... Pour des soins à distances, cela se passe plutôt de vive voix par téléphone alors que lorsqu'il s'agit de contact avec les âmes de nos chers disparus, nous privilégions plus les SMS  qui évitent les silences...

Je demandais donc par sms à la jeune femme si elle avait conservé un objet qui lui appartenait...
Le temps de recevoir sa réponse, Christophe affinait sa perception et savait me dire qu'il s'agissait d'un objet personnel  (et non pas de simples papiers ou de la vaisselle) et que cet objet était en métal...

Mon Chaman grogna alors qu'il fallait éteindre la télévision restée allumée pour notre petit gnôme malade, car elle le perturbait beaucoup :
- D'ordinaire ça ne me dérange pas mais je dois être fatigué ce matin car mes perceptions s'orientent sur de l'agressivité, sur un objet pas anodin... Un couteau ! Je ne pense pas que l'on puisse garder un couteau en souvenir d'un défunt... Et comme par hasard Exactement comme dans le dessin animé!!!
donc on coupe on rallumera tout à l'heure...

Pendant ce temps...la réponse arrivait :
Souhaitant entrer en contact avec lui, la jeune femme s'était emparée du couteau de son petit frère, objet qui lui était cher et qu'elle avait assimilé à sa mémoire, ce qui le contrariait fortement.

Il ne souhaitait plus que cet objet lourd de sens lui soit associé à ce jour et souhaitait qu'elle le remplace par un autre objet, un objet lui aussi  chargé de symboles, mais des symboles qu'il souhaitait lui transmettre aujourd'hui... Or mon chaman ne percevait que sa forme...Ronde.

La jeune femme nous expliqua qu'elle n'avait en sa possession que deux objets personnels lui ayant appartenu, que les autres avaient été répartis dans la famille et le cercle de ses proches amis.
La deuxième étant une petite médaille ronde représentant un "Saint-Christophe" mais elle ne l'avais jamais vue autour de son cou.


Christophe reçut la confirmation qu'il s'agissait bien de cette médaille et l'explication qu'il lui fallait transmettre:
"De son vivant sa grande soeur avait passé sa vie à veiller sur lui, depuis leur plus tendre enfance, jusqu'à ses derniers jours très difficiles. Aujourd'hui le petit frère voulait devenir le grand frère, il souhaitait rester à ses côtés et qu'elle sache que maintenant ce serait lui qui veillerait sur elle, l'accompagnerait et la guiderait dans ses choix futurs. La médaille de ce Saint Protecteur était donc parfaitement appropriée à ce qu'il souhaitait aujourd'hui lui transmettre pour l'avenir."

Message qui vint apaiser le terrible sentiment d'abandon ressenti depuis le départ de son frère.

Nous avons terminé la séance par une méditation destinée à ce que la jeune femme puisse sentir sa présence à ses côtés... Mon chaman ouvrant les perceptions de l'une tout en guidant l'esprit de l'autre...

Bon en vrai de vrai , tout cela ne s'est pas terminé exactement comme cela... Cela s'est terminé par une longue sieste chamanienne dans le canapé, épuisé par ces interventions à distance qui demandent énormément d'énergie... :-P 






Pourquoi ce partage? Se demanderont peut-être certains...
Pour témoigner de l'étendue des possibles...
Parce que même en en étant témoin direct j'ai parfois du mal à réaliser...
Parce que je trouve magique de savoir qu'il est possible de communiquer avec les proches qui nous ont quittés trop tôt...
Et enfin pour que d'autres, ceux qui ne tomberont pas sur cet article par hasard, puissent avoir cette chance...